0

Équipier sur plusieurs projets, les bonnes pratiques

Il est fortement recommandé sur les projets Agile d’avoir une équipe dédiée au projet.

Dans certaines entreprises, c’est tout bonnement impossible.

Au four et au moulin!

Souvent la question revient alors : comment faire dans cette situation?

Voici quelques conseils :

Valider la disponibilité du collaborateur

Que ce soit en Scrum ou autre, le bon sens vous dira d’anticiper la disponibilité de chaque équipier.

En Scrum, c’est tout simplement un impératif pour planifier les différentes stories qui vont être réalisées dans le sprint à venir.

Pour un équipe dédiée, le problème ne se pose pas. On va pouvoir se baser sur la vélocité du sprint précédent (attention aux congés tout de même!).

Dans notre cas, il va falloir faire quelques calculs pour adapter notre futur sprint :

  • Soit un Ratio sur le nombre de points d’effort / jours de présence en fonction du sprint précédent. Un bon produit en croix sera bien utile!
Calcul de la vélocité prévisionnelle avec les efforts
La planification ci-dessus est bonne si la disponibilité des équipiers est aux alentours de 6.5 jours

Échanger avec la dev team sur l’organisation du travail

Plusieurs manières de gérer son temps quand on est affecté sur plusieurs projets :

  • Alterner quand on souhaite sur chaque projet : difficile de générer de l’échange avec le collaborateur, on ne sait jamais sur quel périmètre il travaille.
  • Bloquer des journées consacrées à chaque projet
  • Alterner les semaines de travail sur l’un et sur l’autre

Au final peu importe. L’objectif étant de trouver le bon équilibre pour que toute l’équipe s’y retrouve.
Le meilleur moyen étant d’en parler directement avec le principal intéressé!

Sinon, risque d’incompréhensions, peur de déranger, manque de présence aux moments clés… .

Des rituels réguliers

Multi projets ou non c’est un leitmotiv.

Dans le cas d’équipiers sur plusieurs projets, c’est d’autant plus important qu’ils risquent de perdre le fil ou de passer plus de temps que prévu sur les autres projets.

Des stand up réguliers permettront de faire le raccord.
Les rétrospectives permettront d’ajuster au bon moment l’organisation de l’équipe.

Jérôme CLET

Product Owner, Proxy PO au grès des projets, je travaille au service IT d'une grande Ecole de Commerce. J'ai grandement participé à l’émancipation des méthodes dites Agile dans mon contexte de travail. Plutôt que d'Agilité, je préfère amplement parler de "bon sens", tellement chaque cadre proposé répond à des évidences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.