0

Comprendre et interagir avec ses équipiers grâce à Process Com

Qu’est-ce que c’est?


Process Communication (Process Com) est un modèle de communication très utile pour mieux comprendre autrui et mieux interagir avec notamment en entreprise.

Il définit plusieurs profils psychologiques qui, une fois compris, permettent de :

  • Se connaître, se comprendre (attentes et besoins) et mieux maîtriser ses travers de comportement notamment en situation de stress.
  • Appréhender les attitudes de son interlocuteur, s’adapter à ses besoins et attentes en utilisant le bon registre de communication.
  • D’arriver à ses objectifs, mais dans une relation gagnant/gagnant.

Mais alors comment s’en servir au travail?

Je pense que vous comprenez l’utilité d’appréhender ce modèle :

En entreprise les interactions humaines sont la clé du succès dans beaucoup de situation.

Que ce soit volontaire ou non, tout problème de communication, peut vite mener à des blocages, des frictions et nous ralentir dans l’atteinte de nos objectifs.

Atelier de travail sans Process Com

Je ne suis absolument pas un expert de Process Communication (j’ai suivi une formation standard), mais je souhaite vous faire part de la valeur que m’a apporté cette formation. Sur plusieurs axes :

1 Répondre à ses besoins (psychologiques)

Nous avons tous des situations, des activités, des attentes envers autrui, qui nous conviennent plus que d’autres et qui nous apportent une certaine dose de bien être.

Il faut réussir à prendre le recul nécessaire afin de les identifier (et donc identifier celles qui ne nous conviennent pas!) et d’instaurer un contexte permettant de les rencontrer le plus souvent possible.

Connaître sa base et sa phase Process Communication permet de mettre le doigt sur cela.

Base et phase composent notre personnalité

La base est un profil qui nous constitue depuis toujours et qui nous suivra tout le long de notre existence.
La phase et un profil qui est le reflet de notre construction personnel à l’instant T.

Une personnalité est ainsi composée d’une base et d’une phase. Ce tout régissant son comportement, ses attentes, ses exigences… .

Les différents profils qui peuvent se composer sont :

Travaillomane (thinker),
Persévérant (persister ou believer),
Rebelle (rebel ou funster),
Promoteur (promoter ou doer),
Empathique (empathetic ou harmoniser),
Rêveur (dreamer ou imaginer).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Process_communication

En connaissant sa composante Base+Phase, il est ainsi plus aisé de se connaître et de comprendre sa manière d’interagir avec autrui (cf canal de prédilection).
En effet, le modèle décrit précisément chaque profil.

2 Identifier ses situations de stress et gérer son comportement

Même en ayant un certain équilibre dans sa vie personnelle ou professionnelle, il arrive de rencontrer des situations qui nous amènent “dans le rouge”.

En connaissant ses propres limites et nos réactions qui attestent d’une situation de stress, d’inconfort, on peut contrôler ces situations.
C’est bon pour vous et pour l’équipe entière!

Ainsi en fonction de sa base et de sa phase, Process Com’ permet de rapidement identifier ces éléments. C’est d’ailleurs assez bluffant comme l’on peut se retrouver dans les différentes descriptions!

3 Identifier les profils d’autrui et s’adapter

Une fois que l’on est au fait de son propre profil Process Communication, il est intéressant de s’intéresser aux autres.

Cette étape est de loin la plus difficile, et une simple formation sur quelque jours est largement insuffisante à mon humble avis.

De la pratique, de la prise de recul et éventuellement un complément de formation est souvent nécessaire.

Mais une fois que l’on essaie et arrive à identifier le profil de son interlocuteur, forcément les échanges se retrouvent bien plus constructifs.
En adoptant le bon canal de communication, l’échange sera vécu positivement par son interlocuteur. Et logiquement celui ci devrait en faire de même!

Bien choisir le canal permet de rendre l’échange constructif

Par exemple un personne empathique va attendre que l’on s’intéresse à elle à minima, qu’on lui montre une certaine attention. Un rêveur va vite se mettre en retrait s’il se sent désemparé face à une situation et qu’en plus on lui met un pression folle… .

Dans le cadre du travail en équipe, surtout en Agile, la qualité des échanges et un élément primordial qui va impacter :

  • L’implication et l’autonomie des équipiers
  • L’ambiance générale
  • La qualité du travail
  • La productivité

Bilan

Je vous conseille fortement de vous renseigner sur ce type de formation qui est plus en lien avec votre activité que vous ne l’imaginez.

Pour ma part, ces concepts se sont ancrés progressivement dans mon quotidien et me permettent :

  • Une meilleure tolérance des comportements d’autrui
  • Une atteinte de mes objectifs plus rapide, en gagnant du temps lors des échanges, réunions, comités de pilotages… .
  • Un meilleur contrôle de moimême par une connaissance adéquat de ma personnalité

Au final, si l’on se réfère à l’Agile Manifesto :

Les individus et leurs interactions plus que les processus et les outils

https://agilemanifesto.org/iso/fr/manifesto.html

Tout est dit.

Jérôme CLET

Product Owner, Proxy PO au grès des projets, je travaille au service IT d'une grande Ecole de Commerce. J'ai grandement participé à l’émancipation des méthodes dites Agile dans mon contexte de travail. Plutôt que d'Agilité, je préfère amplement parler de "bon sens", tellement chaque cadre proposé répond à des évidences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.