0

Azure Devops : Planning projet avec les Delivery Plans

Que l’on ait un ou plusieurs projets Azure Devops, la question de la lisibilité du projet se pose toujours : Savoir où j’en suis, avoir une vision planning, partager l’avancement facilement, avoir une Roadmap sur un ou plusieurs projets… .
La réponse a été apportée assez récemment avec une fonctionnalité officielle (d’abord sous forme d’extension) : Les Delivery Plans Azure Devops. Voyons en quoi cela consiste et comment cela fonctionne.

En quoi cela consiste?

Sur votre projet “Azure Devops”, vous allez pouvoir avoir une représentation graphique et temporelle de vos travaux. Au choix par “Epics”, “Features” ou “Backlog Items”.

Vous allez pouvoir avoir une vue à plusieurs mois, marquer des jalons, voir l’avancement des travaux et assembler cette vision sur plusieurs projets.

Exemple de vue Delivery Plans

Où trouver la fonctionnalité?

Dans votre projet, rendez vous dans la section “Boards” , puis “Delivery Plans“.

Accès au Delivery Plans

Créer un Delivery Plan Azure Devops

Première étape, l’initialisation du Plan :

Simple et rapide

Outre l’intitulé et la description, il est déjà possible de paramétrer un premier rendu de manière simple et rapide.

Il faut noter à ce stade la possibilité de choisir les projets à afficher et pour chacun l’équipe concernée et le niveau d’affichage (Epics ou Features, ou Backlog Items). Pour ma part le niveau “Features” me conviens très bien : il n’est ni trop global ni trop détaillé.

Bien sûr, sans une bonne tenue de votre Backlog, ne pensez même pas utiliser les Delivery Plans! C’est d’ailleurs une manière simple s’apercevoir de la maturité dans la gestion de celui-ci .

Il est également possible de filtrer les éléments à afficher. Par exemple ne prendre que les éléments de haute priorité, les éléments assignés à une population, les éléments qui ont un tag particulier… .

Une fois ceci fait (vous pourrez modifier tout cela ultérieurement), c’est parti pour afficher votre premier Plan!

Première rencontre

C’est la bonne, voici votre premier Delivery Plan!

Premier aperçu :

Une belle vue temporelle!

Dans un Plan, vous allez pouvoir :

  • Naviguer de mois en mois,
  • Filtrer le contenu,
  • Zoomer / Dézoomer,
  • Visualiser les travaux réalisés, en cours et prévus,
  • Accéder directement au Backlog ou à l’élément sélectionné
  • Sur chaque élément, personnaliser l’affichage : assigné à , niveau de complétion…,
  • Voir les dépendances de chaque élément,
  • Indiquer les dates clés, les jalons,
  • avoir une vue synthétique (compacte) ou détaillée des éléments,
  • Confronter la vision sur plusieurs projets.

C’est complet, accessible et permet d’avoir une véritable vision globale sur l’avancement des travaux et l’accomplissement des objectifs.

Personnalisation

Il est possible personnaliser encore plus votre Delivery Plan. Pour se faire, rendez vous dans les paramètres (en haut à droite).

Personnalisation

Par exemple, vous pouvez changer la couleurs de vos éléments en fonction des tags ou de la priorité, afficher l’avancement des travaux, afficher des dates clés (jalons)… .

Marge d’amélioration

A l’utilisation je remarque quelques points d’amélioration.

Par  exemple, dans le détail des éléments affichés, je n’ai pas réussi à afficher certains champs que j’avais pourtant choisi ou cochés.

Ensuite, j’aurais aimé pouvoir partager mon Plan sur plusieurs projets. Là, il est affiché que dans le projet sur lequel on l’a créé alors que l’on peut afficher d’autres projets dessus. Il aurait été intéressant de pouvoir le partager sur les différents projets liés.

Conclusion

A l’usage, les Delivery Plans Azure Devops est une fonctionnalité idéale pour avoir une vue synthétique sur l’avancement du projet. Une belle possibilité est d’agglomérer cette vision sur plusieurs projets, notamment quand il peut y avoir certaines dépendances (équipes partagées, dépendance technique ou fonctionnelle…).

La fonctionnalité est simple d’approche, et il est possible d’avoir un rendu pertinent très rapidement. Cela sonnerait-il des outils tiers compliqués à maintenir, et surtout déconnectés du backlog?

Jérôme CLET

Product Owner, Proxy PO au grès des projets, je travaille au service IT d'une grande Ecole de Commerce. J'ai grandement participé à l’émancipation des méthodes dites Agile dans mon contexte de travail. Plutôt que d'Agilité, je préfère amplement parler de "bon sens", tellement chaque cadre proposé répond à des évidences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.